Organisation des visites des familles

Madame, Monsieur,

 Le Ministre de la Santé a annoncé le rétablissement, à partir du 20 avril 2020, d’un « droit de visite pour les familles » dans les établissements médico-sociaux. Ces visites seront organisées à la demande de la personne accompagnée, dans des conditions extrêmement limitées, et sous la responsabilité des Directions d’établissement.  Le Ministre a précisé “l’impossibilité maintenue d’aller toucher la personne, d’être en contact physique“. Il a également indiqué qu’il y aura « un contact visuel ». Les conditions de visite viennent d’être validées par le Bureau de l’Association de façon à garantir un retour des proches dans des conditions optimales de sécurité. Elles seront soumises à :

 

  • Un Protocole d’organisation de visite (prise de rendez-vous en amont avec le chef de service, limité dans le temps et en nombre de personnes, visite en extérieur, sans contact physique, derrière un élément vitré, avec port du masque obligatoire et lavage des mains)
  • Une Charte de bonne conduite du visiteur contenant un autoquestionnaire à remplir pour confirmer l’absence de symptômes

 

Les recommandations visent à « concilier nécessaire protection de l’ensemble des personnes accompagnées et rétablissement du lien avec les proches ». En cas de contact physique, la personne accompagnée ne pourrait pas intégrer son établissement au risque de contaminer le groupe complet. Un retour à domicile devrait être organisé. Je vous remercie de votre compréhension. La sécurité des personnes accompagnées est au centre permanent de nos préoccupations. Aucun cas de COVID 19 détecté, à ce jour dans nos établissements, si nous souhaitons poursuivre ce challenge, les mesures drastiques mises en place doivent être durables. Je comprends votre impatience à retrouver les vôtres, nous le sommes tous. En revanche, la santé de chacun est prioritaire.  Je vous propose de prendre connaissance des protocoles, en pièce jointe. Ils reprennent stricto sensu les instructions du Ministère des Solidarités et de la Santé du 20 avril 2020. Ces directives sont exigeantes, mais chacun doit se sentir responsable de leur application.

 

Merci de votre aide et de votre compréhension.

 

Je reste à votre écoute.

 

Bien cordialement, Myriam Viala-Aubert

X