Objectif : zéro enfant privé de rentrée

L’Unapei et ses partenaires associatifs lancent pour la 2e année consécutive la campagne #jaipasecole pour révéler les situations réelles des familles et dénoncer la non-effectivité du droit à l’éducation.
 
Cette campagne repose en grande partie sur le recueil de témoignages de familles et de professionnels afin d’alerter l’opinion sur l’absence de scolarisation ou des scolarisations inadaptées de milliers d’enfants en situation de handicap que ce soit en écoles spécialisées ou à l’école ordinaire. Ces réalités, souvent en décalage avec les discours officiels doivent être révélées.
 
La réussite de #jaipasecole repose sur la collecte d’un maximum de témoignages qui passeront par la sollicitation de vos adhérents mais aussi d’autres familles qui ne sont pas en lien avec vos associations qui peuvent être connues de vos adhérents et partenaires associatifs. Ainsi nous pourrons collectivement interpeller les pouvoirs publics territoriaux et nationaux pour exiger des engagements concrets.
 
Le site internet marentree.org vient d’être mis en ligne et un premier communiqué de presse a été diffusé aux médias nationaux. Vous pouvez vous en inspirer pour présenter cette campagne à vos contacts et publier une information sur vos supports de communication (à découvrir dans votre kit de communication ci-après).
 
Mais, au-delà, nous vous invitons à massivement relayer #jaipasecole sur vos supports de communication et passer aux couleurs de la campagne.
 
A cet effet, nous vous proposons de télécharger un kit de communication pour informer, sensibiliser et mobiliser tous vos publics et contacts. L’impact et la réussite de cette action repose en grande partie sur une large mobilisation de nos associations et celles de nos partenaires associatifs.
Les équipes Unapei sont à votre écoute pour vous apporter toutes précisions utiles ou explications complémentaires sur les arguments à mettre en avant comme sur l’utilisation des outils proposés.
 
Ensemble, rendons visibles ces enfants et leurs familles, oubliés et isolés à chaque rentrée scolaire, du seul fait du handicap de leurs enfants.
 
Veuillez agréer, Mesdames les Présidentes, Messieurs les Présidents, Mesdames les Directrices, Messieurs les Directeurs, Madame, Monsieur, l’assurance de notre considération la meilleure.

Luc GATEAU Marie-Aude TORRES MAGUEDANO
Président Directrice Exécutive
X