[Insertion retour à l’emploi] – Thiers ESAT Guy Chalard

Quand les travailleurs ESAT deviennent formateurs
Une belle histoire à l’Adapei 63 ça continue

Le mois dernier, nous vous invitions à prendre part avec nous à la belle aventure qui se déroule à l’ESAT Guy Chalard.

Vendredi 12 mars dernier, Martine et sa monitrice Céline se sont rendues à l’entreprise à but d’emploi Inserfac-EBE Thiers pour finaliser les formations des salariés.

Née dans le cadre de l’expérimentation Territoire Zéro Chômeur Longue Durée en cours à Thiers et sur 9 autres territoires en France, Inserfac-EBE vise la création d’emplois supplémentaires en direction des personnes qui en sont privées en développant des activités utiles au territoire. La structure salarie aujourd’hui 23 personnes et porte de nombreuses activités, dont la fabrication de fils à couper le fromage en coopération étroite avec l’ESAT Guy Chalard et ses équipes.

Pendant un mois, Martine et Céline ont pu dispenser leur savoir-faire à l’équipe de l’EBE. Notamment dans la mise aux normes de l’atelier calqué sur celui de notre ESAT, transmission des gestes et même modes d’envois : « 5 petits sacs dans un grand sac et 5 gros sacs dans un carton ».

Durant cet après-midi, toutes les étapes de fabrication des fils ont été passées en revue :

  • Découpe des fils
  • Entortillage
  • Montage
  • Etamage
  • Conditionnement

A l’image de l’ESAT, les salariés de cet atelier doivent faire preuve d’une grande concentration et de polyvalence : un salarié doit maitriser toute la chaîne de fabrication à l’image de Martine qui, au bout de 20 ans sait vous dire à l’œil si le fil est correct.

         Les liens ne vont pas se rompre de sitôt, Martine et Céline restent en contact avec l’atelier pour venir de temps en temps au besoin pour suivre l’évolution et refaire un point sur les procédés de fabrication.

         « J’aime bien montrer le boulot » voici les impressions de Martine sur cette expérience, titulaire d’une reconnaissance professionnelle RSFP (reconnaissance des Savoir-Faire Professionnels délivrée par l’AFPA) qui a développé un talentueux savoir-faire et une grande expérience dans la confection de ces fameux fils à fromage. Quand on demande à Martine si une telle évolution dans ce parcours exemplaire à l’ESAT Guy Chalard pourrait la faire changer, elle nous répond simplement : « je reste la même ». Cette expérience est également saluée par sa monitrice Céline : « je suis assez surprise de voir l’évolution et il s’agit d’un bon partenariat qui vient de naître à perdurer ».

         Pour ce beau travail nous tenons à remercier de tout cœur nos deux drôles de dames, Martine pour son travail et son investissement et, Céline pour l’accompagnement et son engagement auprès de nos travailleurs dans son atelier.

Une telle expérience et un tel parcours ne seraient-ils pas devenus une source d’inspiration pour d’autres travailleurs ? A suivre…

X