L’Adapei 63 inaugure un nouvel IME à Veyre-Monton

Le 24 juin dernier, l’Adapei 63 accueillait les autorités de la région et du département, ainsi que les élus locaux et les familles, pour inaugurer son nouvel Institut Médico Educatif à Veyre-Monton.

La structure accueille, depuis quelques mois, 64 enfants et jeunes adultes, de 6 à 20 ans, autour d’une équipe pluridisciplinaire engagée. L’ambition, à travers ce nouveau bâtiment, est de renforcer encore l’accompagnement des personnes en termes d’apports cognitifs, scolaires, pré-professionnels, d’autonomie, de conduites sociales adaptées, etc.

Ce nouvel IME s’étend sur une surface de 1.000 mètres carrés ; il est pensé pour s’inclure au mieux dans son environnement naturel. De plein pied, il est accessible totalement à tous publics et toutes formes de handicap. C’est un modèle d’exemplarité en la matière. Il répond aux normes écologiques actuelles, de par son isolation, son ossature bois ou encore la présence de panneaux photovoltaïques. Les espaces ont été pensés et organisés de manière à faciliter le travail de l’équipe pédagogique et à proposer un lieu accueillant pour les enfants : des salles éducatives et de classe, bien sûr, mais aussi des espaces dédiés à l’informatique, à la pratique sportive ou encore aux arts plastiques, fer de lance de l’IME depuis de nombreuses années.

L’établissement a toujours été tourné vers l’extérieur et encore plus ces dernières années avec de nombreux projets inclusifs : unité externalisée avec l’école de Veyre-Monton, création d’une autre sur le collège des Martres-de-Veyre, partenariat avec le CFAS, Centre Formation Apprentis Spécialisé, etc.

Il est un lieu ouvert pour permettre à chaque jeune de trouver sa place et de développer son autonomie en toute sécurité. Il est aussi dans une démarche d’innovation constante sous forme d’inclusion dans la scolarité et, plus largement, dans la société. « L’Adapei 63 et l’IME de Veyre-Monton ont pour ambition un travail partenarial fort avec les familles, les intervenants extérieurs, l’éducation nationale, les associations culturels et sportives », souligne Eric Doladille, directeur de l’établissement.

A côté de ce nouvel établissement, un projet de restructuration de l’ancien bâtiment est en cours. Il devrait permettre d’offrir un lieu de restauration aux enfants les plus âgés, ainsi qu’aux travailleurs de l’ESAT voisin.

X